hublot chavrier
 
{PHOTOS_ACCUEIL}
Filière

Qualité garantie

Meilleur Ouvrier de France

C'est un pur bonheur d'appartenir à cette famille

Techniques de pêches

Il existe une multitude de techniques et d’engins de pêche en mer. Nous n’allons pas toutes les aborder mais nous allons essayer de vous montrer la différence en les distinguant en deux catégories :

  • Les engins de pêche actifs (chaluts de fond, chaluts pélagiques, filets tournants et autres dragues).
  • Les engins de pêche passifs (filets maillant, trémail, lignes, cannes, palangres, nasses ou casiers).

Ces deux catégories d’engins de pêche sont complétement différentes car le but des engins de pêche actifs est quantitatif alors que celui des engins de pêche passifs est qualitatif.

En effet, lorsque que l’on préconise les engins de pêche actifs, une grosse partie des espèces capturés ne correspond pas aux espèces ciblées et sont donc rejetés mort, ou agonisant à la mer. De plus, cette technique de pêche fragilise la biodiversité sous- marine en trainant des filets qui capturent tout sur leur passage (flore, coraux, colonies d’éponge, poissons juvéniles, petits cétacés, tortues, etc) et prive ainsi des milliers d’individus sous-marins de nourriture ou d’habitat.
 


Filet Maillant

Casiers

Lignes

Palangres

 

La pêche passive permet une sélection des prises par leur taille (rejet vivant possible si prise inférieure à la maille) et leurs espèces (prises ciblées uniquement et rejet vivant des espèces non-ciblées ou protégées).

De plus, à la grande différence des engins de pêche actifs, lorsque l’on pêche à la ligne ou à la palangre, le poisson est remonté vivant sur le bateau ce qui garantie une qualité gustative et une fraicheur exceptionnelle de la marchandise.

En effet, dans ce cas là, le poisson meurt par asphyxie et conserve ainsi tout ses arômes car il n’est pas « délavé » par la noyade.

Contrairement, lorsque le poisson meurt dans un chalut ou autre filet, il se retrouve écrasé par la masse d’individus présents à l’intérieur et meurt donc par noyade ce qui détruit toutes ces qualités gustatives car sa chair se remplie d’eau.

C’est pourquoi vous trouverez sur nos étals une multitude de poissons de ligne d’une fraicheur irréprochable avec des pin’s indiquant le lieu de pêche et même parfois le nom du bateau les ayant péchés. Nous travaillons essentiellement avec des petits bateaux de pêche côtière ce qui assure une qualité et une fraicheur sans égales car ces bateaux ne sortent en mer que le temps d’une marée. En effet, le bateau ne part que quelques heures en mer (6-8 heures), départ en fin d’après-midi pour un débarquement le lendemain matin en criée.

Grâce à des bateaux effectuant un tel travail qualitatif, il nous est possible d’avoir des poissons sur notre étal qui sont sorti de l’eau il y a moins de 36 heures.

« La mer n’est pas si loin de Roanne » 

"Je ne vends pas ce que je n'aimerais pas manger" - Etienne CHAVRIER

© Maison Chavrier | Tous droits réservés
Halles Diderot - 42300 Roanne
Tél : 04 77 70 02 63
Fax : 04 77 23 19 67